Le Musée national des antiquités et d’art musulman

Algiers, Algeria

C’est le plus ancien musée d’Algérie et d’Afrique. En 1835, cinq ans après le début de l’occupation française, le maréchal Clauzel, gouverneur général de l’Algérie, décide la création d’un musée et désigna Adrien Berbrugger comme conservateur. Dès 1838, il accueille les premières pièces antiques ainsi que quelques objets d’art ottoman de provenance algéroise, et procède ainsi à l’organisation du musée. De 1838 à 1896, le musée occupe différents endroits de la basse Casbah, avant de se fixer dans un beau parc situé sur les hauteurs de Mustapha Pacha – aujourd’hui Parc de la Liberté – où il est inauguré officiellement en 1897.

Depuis, les collections des deux sections, antique et musulmane, ne cessent de s’enrichir. Les deux fonds permettent de parcourir l’histoire de l’Algérie depuis l’époque libyco-punique jusqu’au vingtième siècle. Les objets sont exposés dans deux bâtisses distinctes : l’une abrite la collection d’antiquités, l’autre la collection d’art islamique, inaugurée en mai 2003.

Le fonds antique est très riche et comprend des collections de mosaïques, sculptures, inscriptions libyques et latines, monnaies et médailles, bronzes, ivoires et os, céramiques, bois.

Le fonds islamique s’est constitué à partir du premier fonds de 1854, qui comprenait des objets algériens et orientaux. Il s’est progressivement enrichi des pièces mises au jour à la faveur des fouilles archéologiques réalisées dans le pays. Ce sont d’abord des panneaux de plâtre sculpté provenant de Sedrata (IVe/Xe siècle), ensuite les sculptures sur marbre ou sur plâtre de la Qaala des Beni Hammad (Ve/XIe siècle), les chaires des mosquées almoravides d’Alger et de Nedroma.

L’art mobilier d’Afrique du Nord est largement représenté dans ce musée. Des vitrines renferment des broderies d’époque ottomane, des vêtements, des céramiques et faïences, des armes et des bijoux qui proviennent des centres urbains autant que des zones rurales, des cuivres ciselés ou travaillés au repoussé. Manuscrits et miniatures viennent compléter ces ensembles.

La collection numismatique, très importante, sera mise en valeur par l’inauguration d’un cabinet prévue pour mai 2006.

Address(es)
177, bd Krim-Belkacem, Parc de la Liberté
Algiers, Algeria
T +213 0 21 68 11 29
F +213 0 21 68 12 56
museemna@musee-antiquites.art.dz

www.musee-antiquites.art.dz

Directeur
Hadja Boukhames



Museum on Google Maps