Nom de l’Objet:

Boucle d’oreille

Localisation:

Raqqada, Kairouan, Tunisie

Musée conservant l’objet:

Musée des arts islamiques

About Musée des arts islamiques, Raqqada

Date de l’objet:

IIIe-début IVe siècle de l’Hégire (IXe-début Xe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

OR 002

Matériau(x) / Technique(s):

Feuille d’or, décor au repoussé.

Dimensions:

H. 2,2 cm, l. 2 cm

Période / Dynastie

Aghlabide

Provenance:

inconnue. La fabrication est, très probablement, ifriqiyenne.

Description:

Un anneau circulaire de suspension portant une ouverture soutient trois boules sphériques reliées entre elles et se terminant par des bouchons cylindriques. Elles comportent un décor rayonnant, en forme de calotte à cannelures. De l'autre côté de l'anneau se dresse un segment enroulé dont la fonction nous est inconnue. Si ces formes sphériques se retrouvent dans certains bijoux musulmans d'Occident comme d'Orient, on n'a pas trouvé de boucles similaires à celle de Raqqada dans les différentes collections qu'on a pu consulter. Il est vrai que les bijoux des premiers siècles de l'islam ne subsistent qu'en très petit nombre. Les tombeaux en ont peu livré et les institutions religieuses musulmanes ne disposent pas de trésors, à l'exemple des églises chrétiennes. Aussi, la pénurie de documents ne permet pas d'élucider les filiations, de suivre une évolution et de rattacher les trouvailles nouvelles à une série cohérente et bien datée. Les données deviennent plus claires à partir du Ve siècle H (XIe siècle J.-C.).

View Short Description

Si elles se rapprochent des bijoux musulmans de l'Occident et de l'Orient par leur forme sphérique, ces boucles diffèrent cependant, du point de vue technique et décoratif, des bijoux fatimides ou zirides de Raqqada. Il ne subsiste qu'un petit nombre de bijoux des premiers siècles de l'islam pour déterminer leur origine.

Comment date et origine ont été établies:

Cette boucle fut exhumée, lors des fouilles menées au cours des années 1960, sur le site de Raqqada, fondée par les Aghlabides, en 263/876. Mais la ville a eu une continuité urbaine jusqu'au milieu du Ve/XIe siècle, avant d'être saccagée par les tribus hilaliennes. En ce sens, la tranche chronologique pour la datation s'étalerait sur deux siècles. Malheureusement, on ne dispose pas de données scientifiques sur la couche archéologique à laquelle appartient la pièce. Néanmoins, du point de vue technique et décoratif, cette boucle diffère des pendants fatimides ou zirides. Elle apparaît plus archaïsante et, manifestement, d'une influence classique. Tout ceci nous autorise à la dater du IIIe ou du début IVe siècle H (IXe-début Xe J.-C.).

Mode d’acquisition par le musée:

Après sa découverte, sur le site de Raqqada, la boucle fut gardée au dépôt de l'Institut national du patrimoine de Kairouan. Elle fut récupérée par le Musée des arts islamiques de Raqqada, en 1993, pour y être exposée.

Mode d’établissement de la provenance:

Trouvaille archéologique.

Citation de cette page web:

Mourad Rammah "Boucle d’oreille" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2017. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=object;ISL;tn;Mus01;27;fr

Fiche rédigée par: Mourad RammahMourad Rammah

Né en 1953 à Kairouan, docteur en archéologie islamique, Mourad Rammah est le conservateur de la médina de Kairouan. Lauréat du prix Agha Khan d'architecture, il publie divers articles sur l'histoire de l'archéologie médiévale islamique en Tunisie et participe à différentes expositions sur l'architecture islamique. De 1982 à 1994, il est en charge du département de muséographie du Centre des arts et des civilisations islamiques. Mourad Rammah est également directeur du Centre des manuscrits de Kairouan.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 47

RELATED CONTENT

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Aghlabides


On display in


Download

As PDF (including images) As Word (text only)