Nom de l’Objet:

Console

Localisation:

Raqqada, Kairouan, Tunisie

Musée conservant l’objet:

Musée des arts islamiques

About Musée des arts islamiques, Raqqada

Date de l’objet:

fin IIIe-début Ve siècle de l’Hégire (fin IXe-début XIe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

C 142

Matériau(x) / Technique(s):

Bois de cèdre sculpté et décoré.

Dimensions:

L. 62 cm, l. 16 cm, ép. 10 cm

Période / Dynastie

Aghlabide-ziride

Provenance:

Kairouan.

Description:

Sorte de corbeau dont les côtés peints sont meublés par un décor floral simplifié, formé par des rinceaux bleu et jaune qui se terminent par des palmettes trilobées ou bilobées. Leur plate-forme est de couleur rouge vif. Les pourtours qui suivent la forme de la console sont indiqués par des points jaunes entourés de cercles bleus. Ces motifs floraux s'inscrivent parfaitement dans le répertoire décoratif ifriqiyen du IIIe au Ve siècle H (IXe-XIe siècle J.-C.). Le décor de façade, qui est en forme de tête de sauterelle, est sculpté de rainures courbes. L'architecture ifriqiyenne offre des modèles semblables en pierre, au moins dès le IIIe siècle H (IXe siècle J.-C), à l'exemple de la mosquée des Trois Portes, alors que l'Orient ne nous a pas légué de consoles permettant de faire une comparaison quelconque. Cette console, qui faisait partie de la toiture en bois de la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan, servait de solive pour une des poutres des plafonds. Il s'agit, sans doute, d'une dérivation lointaine de modèles antiques ; néanmoins, on est frappé par le génie de l'ébéniste qui, devant orner un organe de forte saillie, l'épannelle simplement et en meuble les surfaces avec des éléments linéaires.

View Short Description

Cette console faisait partie intégrante de la toiture en bois de la salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan. Elle servait de solive pour une des poutres des plafonds. Les motifs floraux s'inscrivent dans le répertoire décoratif ifriqiyen du IIIe au Ve siècle H (IXe-XIe siècle J.-C.).

How date and origin were established:

Les motifs décoratifs de la planche se retrouvent dans quelques panneaux du minbar (chaire) sculpté et dans la demi-coupole en bois peint de la niche du mihrab de la Grande Mosquée de Kairouan, qui datent du milieu du IIIe siècle H (IXe siècle J.-C.). Ils sont attestés dans l'art omeyyade de Syrie. Ces indices ainsi que la comparaison des différents genres et modèles de bois peints qui forment la collection des plafonds de la Grande Mosquée de Kairouan permettent de dater cette planche de la fin du IIIe siècle H (IXe siècle J.-C.), sans doute lors de la campagne de travaux de réfection des portes et des plafonds de la salle de prière, ordonnée et subventionnée par le prince aghlabide Ibrahim II (261-289 H / 875-902 J.-C.).

Mode d’acquisition par le musée:

Après la restauration de la Grande Mosquée de Kairouan, entre 1962 et 1972, certaines poutres, planches et solives furent dégagées et complètement renouvelées. Cette pièce fut déposée, parmi des milliers d'autres fragments, au dépôt de l'Institut national du patrimoine de Kairouan. Elle fut sélectionnée dans le cadre de l'extension du Musée des arts islamiques de Raqqada pour être exposée.

Mode d’établissement de la provenance:

Les motifs décoratifs se retrouvent dans quelques panneaux du minbar sculpté et dans la demi-coupole en bois peint de la niche du mihrab de la Grande Mosquée de Kairouan.

Bibliographie sélective:

De Carthage à Kairouan (catalogue d'exposition), Paris, 1982, p. 208, n° 277.

30 ans au service du patrimoine (catalogue d'exposition), Tunis, 1986, p. 261.

Tunisie, du christianisme à l'islam (catalogue d'exposition), Lattes, 2001, p. 191.

Citation de cette page web:

Mourad Rammah "Console" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2016. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=object;ISL;tn;Mus01;11;fr

Fiche rédigée par: Mourad RammahMourad Rammah

Né en 1953 à Kairouan, docteur en archéologie islamique, Mourad Rammah est le conservateur de la médina de Kairouan. Lauréat du prix Agha Khan d'architecture, il publie divers articles sur l'histoire de l'archéologie médiévale islamique en Tunisie et participe à différentes expositions sur l'architecture islamique. De 1982 à 1994, il est en charge du département de muséographie du Centre des arts et des civilisations islamiques. Mourad Rammah est également directeur du Centre des manuscrits de Kairouan.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : TN 16

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Aghlabides

Zirides


On display in

Discover Islamic Art Exhibition(s)

The Muslim West | Andalusian-Maghrebi Art

Download

As PDF (including images) As Word (text only)