Nom de l’Objet:

Minbar

Localisation:

Marrakech, Maroc

Musée conservant l’objet:

Palais al-Badi

About Palais al-Badi, Marrakech.

Date de l’objet:

532 de l’Hégire / 1137 J.-C. (début de fabrication)

Artiste(s) / Artisan(s)

Un atelier de Cordoue et Aziz, artisan.

N° d’inventaire Musée:

S.N.I

Matériau(x) / Technique(s):

Essences de bois diverses (cèdre, acacia, buis, jujubier), os naturel et peint en vert, ivoires (sculptés, ciselés, ajourés, assemblés, incrustés, dorés).

Dimensions:

H. 386 cm, L. 346 cm, l. 87 cm

Période / Dynastie

Almoravide

Provenance:

Cordoue (Espagne).

Description:

Ce minbar est une chaire mobile à 8 marches soutenue par des parois verticales terminées par des arcatures latérales que réunissait une rampe. Il est décoré sur ses parties intérieures et extérieures. Tout le répertoire décoratif andalou connu à cette époque, végétal, floral, géométrique, épigraphique a été mis en œuvre. Les côtés et le dossier sont encadrés d'inscriptions en caractères coufiques (textes coraniques, formules pieuses, trois textes de fondation). Les lettres sont écrites en relief, sculptées ou incrustées. La marqueterie et les incrustations d'os et d'ivoire sont utilisées sur les côtés pour les entrelacs géométriques à damier et pour les motifs floraux en forme d'arbres de vie couronnés d'arcatures qui ornent le dossier et les contremarches. Les petits panneaux polygonaux en bois de formes variées qui remplissent les interstices des entrelacs géométriques sont sculptés et ciselés de motifs végétaux et floraux avec une finesse et une précision remarquables qui rappellent, tout en le surpassant, le travail des boîtes omeyyades en ivoire. à ces sculptures et ciselures s'ajoutent les jeux de couleurs et de nuances des bois précieux pour faire de ce meuble liturgique un chef-d'œuvre du genre. Une des inscriptions précise qu'il a été commandé à un atelier de Cordoue par Ali ibn Youssef en 532/1137 pour la grande mosquée de Marrakech. L'Almohade Abdelmoumen en rasant la mosquée d'Ali en 542 H / 1147 J.-C. a cependant épargné le minbar. Il l'a placé dans sa mosquée, la première Koutoubiya, et transféré dans la seconde, l'actuelle Koutoubiya, où il est demeuré en fonction jusque dans les années 1950.

View Short Description

Fabriqué à Cordoue pour la Grande Mosquée de Ali ibn Youssef de Marrakech, il a été épargné et placé par Abdelmoumen dans sa mosquée, la Koutoubia. Le travail, fin, précis, minutieux, tout en nuances, fait de ce meuble le seul minbar qui nous soit parvenu de cette époque, un chef-d'œuvre du genre.

Propriétaire d’origine :

Le monarque almoravide Ali ibn Youssef qui l’avait commandée pour sa Grande Mosquée de Marrakech

Comment date et origine ont été établies:

L'inscription gravée sur le dernier montant du côté gauche : “Ce minbar fut fabriqué à Cordoue, Dieu la garde, pour la grande mosquée de la cité de Marrakech, Dieu la garde, et le commencement de sa fabrication fut avec l'aide de Dieu, au premier jour du mois de mouharam de l'année 532/1137, puisse Dieu glorifier la récompense de son commanditaire.” L'inscription de l'arcature du dossier proclame : “Que Dieu soutienne le prince [des croyants Ali ibn Youssef] Ibn Tachfin ainsi que son prince héritier.”

Mode d’acquisition par le musée:

Sorti pour sa préservation de la mosquée Koutoubiya l'année 1962, il est actuellement (2005) conservé, depuis l'achèvement de sa restauration, dans une pièce du palais al-Badi.

Mode d’établissement de la provenance:

Le lieu de fabrication (Cordoue) et sa destination première (la mosquée d'Ali ibn Youssef) sont révélés par l'inscription gravée sur l'arcature du dossier : “… Ce minbar a été exécuté dans la ville de Cordoue, que Dieu la protège, pour cette grande mosquée vénérée, que Dieu fasse qu'elle perdure avec la parole de l'islam. Elle a été achevée…” Le nom de “Aziz” gravé sur la structure, découvert lors de la restauration, serait peut-être celui d'un artisan ou d'un contremaître.

Bibliographie sélective:

Basset, H. et Terrasse, H., “Sanctuaires et forteresses almohades. V. La chaire de la Kotobîya”, Hespéris 6, Rabat, 1926, pp. 168-207.

Bloom, J.M., Toufiq, A., Carboni, S., Soultanian, J., Wilmering, A.M., Minor, M.D., Zawacki, A., Hbibi, M., Le Minbar de la Mosquée Kutubiiyya, Madrid, 1998.

Deverdun, G., Marrakech des origines à 1912, Rabat, 1959.

Sauvaget, J., “Sur le minbar de la Koutoubia de Marrakech”, Hespéris 36, Rabat, 1949.

Terrasse, H., “Minbars anciens du Maroc”, Mélanges d'histoire et d'archéologie de l'Occident musulman, 2, Alger, 1957.

Citation de cette page web:

Naima El Khatib-Boujibar "Minbar" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2017. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=object;ISL;ma;Mus01_F;6;fr

Fiche rédigée par: Naima El Khatib-BoujibarNaima El Khatib-Boujibar

Archéologue et historienne de l'art, titulaire d'une licence en lettres (française), N. Elkhatib-Boujibar a également étudié l'archéologie et l'histoire de l'art à l'Institut d'art et d'archéologie de Paris, l'art islamique et la muséologie à l'École du Louvre (Paris), et suivi des cours à l'Institut d'ethnographie de l'Université de Neuchâtel (Suisse). Elle a occupé plusieurs postes de responsabilité, parmi lesquels directrice des Musées et de l'Archéologie, inspectrice générale des Musées et de l'Archéologie, déléguée régionale du ministère de la Culture.
Elle a dirigé un chantier de fouille durant 20 ans et enseigné à l'Institut national marocain des sciences de l'archéologie et du patrimoine (INSAP). Elle a organisé différentes expositions sur le patrimoine marocain, au Maroc comme à l'étranger, et animé des cycles de conférence, dont celui sur l'art islamique à la “Villa des Arts” à Casablanca.
N. El Khatib-Boujibar a publié différents articles sur le patrimoine archéologique, artistique et architectural marocain, mais aussi sur d'autres sites islamiques et sur les arts mobiliers. Elle a également participé à la rédaction du catalogue Musée Sans Frontières Le Maroc andalou, à la rencontre d'un art de vivre.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : MO 08

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Almoravides


On display in

Discover Islamic Art Exhibition(s)

The Muslim West | Mosques: A Place for Prayer

Download

As PDF (including images) As Word (text only)