Nom de l’Objet:

Éléments de minbar

Localisation:

Fès, Maroc

Musée conservant l’objet:

Batha

Date de l’objet:

Faces : 369 de l'Hégire / 979 J.-C ; dossier : 375 H / 985 J.-C.

Matériau(x) / Technique(s):

Bois de cèdre sculpté, tourné et peint.

Dimensions:

Dossier : H. 146 cm, l. 75 cm, ép. 3-4,5 cm. Panneaux : H. 56 cm, L. 20,6 cm, ép. 2,5-4,5 cm

Période / Dynastie

Faces : fatimide (de Tunisie) ; dossier : califat omeyyade de Cordoue

Provenance:

Mosquée des Andalous, Fès.

Description:

Ces éléments de parement de minbar se composent de deux ensembles distincts.

Le premier est constitué de deux panneaux longitudinaux provenant des parties supérieures des faces latérales du minbar. Leurs surfaces, divisées en registres surmontés d'une arcature, sont meublées de pommes de pin empilées et de rosaces d'acanthes empruntées à la flore abbasside. Ils sont encadrés d'un bandeau portant une inscription en caractères coufiques anguleux également de style oriental. L'inscription du panneau droit, dont les écoinçons sont ornés de demi-gerbes d'acanthe, mentionne la date de fondation fatimide du minbar. Celle du panneau gauche porte des textes coraniques tirés du verset 36 de la sourate XXIV, “La lumière”.

Le second rassemble les trois éléments du dossier.

Le panneau supérieur, cintré, est surmonté d'une inscription en caractères coufiques, indiquant le nom du commanditaire omeyyade et la date de réfection du minbar. Son champ, encadré par une bordure de petits médaillons floraux, est décoré sur deux registres : le registre supérieur est occupé, au centre, par un panneau rectangulaire à arcature polylobée meublée de médaillons floraux, et, sur les côtés, par des rosaces d'acanthe festonnées ; le registre inférieur est orné d'une rosace d'acanthe flanquée de médaillons polylobés à l'intérieur desquels se développe un entrelacs polygonal à partir d'une étoile à huit branches.

La partie médiane, rectangulaire, bordée d'une inscription votive, est décorée d'un motif central de chevrons à gradins enrichi de rinceaux de palmes et de rosaces d'acanthe dentelées inscrites dans des carrés.

La partie inférieure est meublée de demi-balustres, en bois tourné et peint, collées sur une plaque.

Ces parements, qui illustrent un épisode historique du Maroc au cours duquel deux courants politico-religieux se disputaient l'hégémonie sur le pays, tiennent une place importante dans l'histoire de l'art marocain, qui, à partir de cette date, recevra la double influence orientale et andalouse.

View Short Description

Les éléments du minbar illustrent un épisode historique et les débuts de l'art islamique au Maroc, où Fatimides et Omeyyades de Cordoue se disputaient l'hégémonie sur le pays. Les uns, en fondant le minbar, introduisent les décors orientaux ; les autres, en le transformant, y ajoutent des décors occidentaux.

Propriétaire d’origine :

(Habous.)

Comment date et origine ont été établies:

Deux inscriptions mentionnent les dates. Celle de la fondation figure sur l'arcature du panneau droit : “… ce minbar a été fait dans le mois de choual de l'année 369 [avril-mai 979]”. Celle de la réfection, sur la partie supérieure du dossier : “… ceci est ce qu'a fait faire le maire du palais …, al-Mansour, glaive de l'empire de l'imam et esclave de Dieu …Hicham … Abi Amir Mohamed … fils d'Abi Amir … dans le mois de joumada II de l'année 375 [oct.-nov. 985]”.

Mode d’acquisition par le musée:

Don des Habous.

Mode d’établissement de la provenance:

Ces éléments ont été retirés du minbar qui était encore en fonction dans la mosquée des Andalous depuis son origine en 369/979 jusqu'en 1353/1934.

Bibliographie sélective:

Cambazard-Amahan, C., 6000 ans d'art au Maroc (catalogue), Paris, 1990.

Lévy-Provençal, é., Histoire de l'Espagne musulmane, t. III, Paris, 1953.

Terrasse, H., La Mosquée des Andalous à Fès, Paris, 1934.

Citation de cette page web:

Naima El Khatib-Boujibar "Éléments de minbar" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2017. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=object;ISL;ma;Mus01_C;4;fr

Fiche rédigée par: Naima El Khatib-BoujibarNaima El Khatib-Boujibar

Archéologue et historienne de l'art, titulaire d'une licence en lettres (française), N. Elkhatib-Boujibar a également étudié l'archéologie et l'histoire de l'art à l'Institut d'art et d'archéologie de Paris, l'art islamique et la muséologie à l'École du Louvre (Paris), et suivi des cours à l'Institut d'ethnographie de l'Université de Neuchâtel (Suisse). Elle a occupé plusieurs postes de responsabilité, parmi lesquels directrice des Musées et de l'Archéologie, inspectrice générale des Musées et de l'Archéologie, déléguée régionale du ministère de la Culture.
Elle a dirigé un chantier de fouille durant 20 ans et enseigné à l'Institut national marocain des sciences de l'archéologie et du patrimoine (INSAP). Elle a organisé différentes expositions sur le patrimoine marocain, au Maroc comme à l'étranger, et animé des cycles de conférence, dont celui sur l'art islamique à la “Villa des Arts” à Casablanca.
N. El Khatib-Boujibar a publié différents articles sur le patrimoine archéologique, artistique et architectural marocain, mais aussi sur d'autres sites islamiques et sur les arts mobiliers. Elle a également participé à la rédaction du catalogue Musée Sans Frontières Le Maroc andalou, à la rencontre d'un art de vivre.

Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : MO 05

RELATED CONTENT

Related monuments

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Fatimides

Omeyyades d’Espagne


On display in

Discover Islamic Art Exhibition(s)

The Fatimids | Mosque and Palace

Download

As PDF (including images) As Word (text only)