Nom de l’Objet:

Deux bracelets en or

Localisation:

Le Caire, Egypte

Musée conservant l’objet:

Musée d’art islamique

About Musée d’art islamique, Le Caire

Date de l’objet:

Ve siècle de l’Hégire (XIe siècle J.-C.)

N° d’inventaire Musée:

1/ 16326؛ 2 / 16326

Matériau(x) / Technique(s):

Or décoré de filigrane et de serpentins d’or.

Dimensions:

Ø 6,7 cm

Période / Dynastie

Fatimide

Provenance:

Égypte.

Description:

Bracelets identiques en or, décorés de bandeaux ornementaux de pseudo-inscriptions. Tous deux possèdent des fermoirs faits de deux éléments triangulaires se raccordant, décorés de motifs végétaux en volutes encadrés de cercles percés jointifs.
Les villes de Fustat et d'Alexandrie furent parmi les plus importants centres égyptiens de la production de bijoux, y compris à pierres précieuses, pendant la période fatimide, au IVe siècle H (Xe siècle J.-C.). Les Fatimides étaient connus pour apprécier l'or et les bijoux qui témoignaient de leur richesse et de leur prestige. Le calife al-Aziz bi Allah entreprit ainsi la construction d'un Palais de l'Or comme, avant lui le calife al-Mouiz li-Din Allah avait fait construire la Salle de l'Or dans le Palais de l'Est. Ces deux lieux étaient destinés à conserver leurs acquisitions d'objets en métal précieux. Le calife al-Hakim bi-Amrillah portait un bouclier ('asgada) en or et argent et sa sœur, Sitt al-Moulk, lui offrit un couronne d'or sertie de diamants et autres pierres précieuses. Le Musée d'art islamique du Caire possède parmi ses collections un ensemble d'anneaux d'or ornés de représentations d'animaux, de plantes et de décors épigraphiques, ainsi que des broches en filigrane et serpentins de fil d'or, des boucles d'oreille de diverses formes et deux bracelets en or à inscriptions en style coufique.

View Short Description

Le Caire connaissait l'art de la joaillerie et de nombreuses pièces y furent produites à travers les âges. Les joailliers décoraient leur travail avec des motifs attractifs. Les centres de production devinrent actifs en Égypte au temps des Fatimides, qui adoraient acquérir de l'or et des bijoux, marque de luxe et de richesse.

Comment date et origine ont été établies:

Analyse du style de décoration en filigrane popularisé par les Fatimides.

Mode d’acquisition par le musée:

Achat auprès d'un marchand d'antiquités, Mikhail, en 1941.

Mode d’établissement de la provenance:

La production de ce type de bijoux en or était répandue dans toute l'égypte au cours de la période fatimide.

Bibliographie sélective:

Abu Sadira, al-Sayed Taha al-Sayed, Al-Hiraf wa al-Sina'at fi Masr al-Islamiyya [Artisanats et manufacture en égypte islamique], Le Caire, 1991.
Al-Maqrizi, Taqi al-Din Abi al-Abbas (m. 845/1442), Al-mawa'iz wa'l-itibar bi-Dhikr al-Khitat wa'l-Athar [Exhortation et contemplation de souvenirs suscités par des plans et des monuments], Le Caire, 1853.
Al-Pasha, H., et al., Al-Q_hira, Tarikhouha, F_nounouha, th_rouha [Le Caire, son histoire, ses arts, ses monuments], Le Caire, 1970.
Maurice, L., “Al-Dhahab al-Islami mundhou al-qarn al-Sabi'ila al-qarn al-Hadi 'ashar al-Miladi [L'or islamique du VIIe au XIe siècle]” (trad. T. Iskandar), in Al-Majala al-Tarikhiya al-Masriya [Journal de l'histoire égyptienne], Le Caire, 1984.
Muhammad, H. Z., Kounouz al-Fatimyyin [Trésors des Fatimides], Le Caire, 1938.

Citation de cette page web:

Muhammad Abbas Muhammad Selim "Deux bracelets en or" dans Discover Islamic Art. Museum With No Frontiers, 2017. http://www.discoverislamicart.org/database_item.php?id=object;ISL;eg;Mus01;22;fr

Fiche rédigée par: Muhammad Abbas Muhammad SelimMuhammad Abbas Muhammad Selim

He graduated from the Faculty of Archaeology, Cairo University in 1974 and received an MA on Abbasid Tiraz textiles from the same university in 1995. He has worked at the Museum of Islamic Art in Cairo since 1975. He attended a textile conservation course in Vienna while studying different collections at Austrian museums for five months. He co-authored the first catalogue of the Abegg Foundation in Bern in 1995, the catalogue of the Islamic Art Museum in Cairo and the forthcoming catalogue of the Egyptian Textile Museum. He lectured on Fatimid Art in Switzerland in 1997 and at the Ismaili Centre for Islamic Studies in London in 2003. He has classified and studied the Islamic collection at the Petrie Museum of Egyptian Archaeology, London, and is currently preparing to publish its catalogues.

Traduction par: Jacques Bosser (de l'anglais).
Édition: Margot Cortez

N° de travail MWNF : ET 39

RELATED CONTENT

 Artistic Introduction

 Timeline for this item

Islamic Dynasties / Period

Fatimides


On display in

MWNF Galleries

Jewellery

Download

As PDF (including images) As Word (text only)